Qu’est-ce qu’un accident de la vie ?

Chaque jour, de nombreuses personnes sont victimes de chutes, de brûlures et de diverses intoxications. Ces événements sont communément appelés « accidents de la vie ». Parfois, ils sont bénins, mais parfois ils conduisent à des urgences ou même à la mort.

Que veut dire « accident de la vie » ?

Un accident de la vie est une collision ou une blessure non intentionnelle qui arrive à une personne. Ce n’est pas la même chose qu’un accident de voiture ou un accident du travail. Par exemple, il peut s’agir d’un accident à la maison ou à l’école. Les accidents qui se produisent à l’extérieur, par exemple lors de la pratique d’un sport, sont également des accidents de la vie courante. Il en va de même pour les collisions dans les lieux publics, dans la rue ou dans les magasins.

Quelques chiffres

Les accidents quotidiens peuvent arriver à tout le monde, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, en déplacement ou à l’arrêt. Les accidents de chute, de noyade, d’empoisonnement, etc. peuvent survenir à tout moment.

Le nombre total d’accidents de la vie est :

Environ 11 millions de cas par an. Plus de 4 millions de personnes blessées se rendent dans les salles d’urgence. Plus de 20 000 personnes sont mortes.

Les accidents de la vie sont la troisième cause de mortalité en France. Selon les statistiques, ces accidents touchent principalement les jeunes enfants et les personnes âgées. En effet, il a été démontré que plus de 50 % des accidents de la vie se produisent à la maison. Les terrains de jeux et de sport sont responsables de 17 % de tous les accidents. Les espaces publics et les établissements d’enseignement représentent 12 %.

Quelles sont les dispositions relatives à l’assurance accident ?

Il existe de nombreux types de polices d’assurance accident. En fonction de vos moyens, vous pouvez choisir une police d’assurance pour les cas plus graves. Il existe également des prestataires qui proposent des polices d’indemnisation des accidents qui couvrent les accidents mineurs.

Enfin, il existe des dispositions en matière de compensation dans l’UE et dans d’autres pays. Le montant de l’indemnisation est déterminé par la compagnie d’assurance. Elle ne dépassera pas le plafond d’un million d’euros et sera versée dans un délai de cinq mois.